« Matisse, le rythme et la ligne »

« Matisse, le rythme et la ligne »
Du 25 février au 10 mai 1987.
École Nationale Supérieure des Beaux Arts.
Quai Malaquais.
Paris 6ème
Centre de Paris U.S.A.
J. et M. Guillaud.
600 m2

Cette grande vague rouge a été peinte par les artistes de l’atelier
sur une toile en coton d’un seul tenant.
Le document d’origine qui a inspiré cette réalisation,
est un minuscule dessin
d’Henri Matisse mesurant 1 cm de hauteur, sur une dizaine de centimètre de longueur.
Scrupuleusement observé à la loupe et dans les moindres détails, ce fragment a
ensuite été agrandi et adapté à l’échelle réelle.
Il s’est transformé en une toile géante pour annoncer l’exposition :
« Matisse, le rythme et la ligne » qui s’est tenue au Musée des Beaux Arts de février à mai 1987.
C’est la première fois d’une toile d’un seul tenant était accroché sur une façade.
Elle a mobilisé la présence d’une trentaine de cordistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *